Qui était Jean Meslier ?

 

Un philanthrope et un personnage atypique…le cu Jean MESLIER

 

dessin de Vincent BURON

dessin de Vincent BURON

Jean Meslier, né à Mazerny (Ardennes) le 15 juin 1664, est un prêtre et philosophe précurseur du siècle des Lumières en FRance. Il fut curé d’Étrépigny durant 40 ans où il est mort au début de l’été 1729. Son existence n’a été connue qu’à partir de la publication en 1762 par Voltaire, sous le titre de Testament de J. Meslier, d’un texte qu’il présentait comme un extrait d’un texte beaucoup plus volumineux, retrouvé chez lui et dans lequel un curé professait avec détermination son athéisme et se livrait à une critique radicale des injustices de la société de son temps.

En fait, il écrit son « Mémoire », un volumineux traité de philosophie matérialiste et athée, à la fin du règne de Louis XIV, alors qu’une misère noire règne dans les campagnes. Par cet ouvrage, il veut abattre le régime féodal d’alors et l’Église qui le soutient. Il y appelle à la révolution prolétarienne qui devrait aboutir à une société  communiste.

Il est le premier philosophe de son temps à promouvoir à la fois le matérialisme, l’athéisme,la révolution et le « communisme ».

Notre association « Les Amis de Jean Meslier », par ce site internet, se donne comme but de redonner à Meslier l’importance qu’il mérite dans l’histoire des Idées et de promouvoir son œuvre toujours d’actualité.