Le 349ème anniversaire de MESLIER dignement célébré

 

Le 349ème anniversaire du curé MESLIER dignement célébré

 

            On voudrait en faire une tradition: le week-end de l’anniversaire de la naissance de Meslier, notre association « Les Amis de Jean MESLIER »  se consacrerait entièrement au souvenir de ce bon curé d’Etrépigny et Balaives, et pourtant, athée et révolutionnaire. Le début d’après-midi serait consacré à notre assemblée générale et le reste de la journée résiderait à partir sur les traces de Meslier sous la forme d’une balade et d’un pique-nique convivial ouverts à tout public. Et ceci dans le but de faire un peu sortir de l’ombre ce curieux curé révolutionnaire que tous les pouvoirs publics et cléricaux ont réussi à mettre sous l’éteignoir durant plus de 300 ans .

 

 

          

L'assemblée générale

L’assemblée générale

Cette année donc, en ce samedi 15 juin 2013, J.C. Vanbervesseles, en sa qualité de président, ouvrait notre assemblée générale en présence d’une4 bis Meslier 15 juin 2013 (4) vingtaine d’adhérents dont l’un venu de l’Aude*, un autre de Nantes *, sans compter nos adhérents Bruxellois, la vice-présidente Elisabeth Peters et notre conseiller mesliériste Serge Deruette. M. le maire d’Etrépigny nous accueillait dans la salle de la mairie, « haut lieu du méliérisme puisque sise au n°1 de la place Jean Meslier à un jet de pierre de l’église et de l’ancien presbytère où Meslier a vécu durant 40 ans », comme le faisait remarquer en préambule notre président Jean-Charles Vanbervesseles.

            Après le passage en revue de nos activités de l’année (exposition, bourse du livre, conférences de Serge Deruette, balades sur les pas de Meslier d’Yvon Ancelin, etc) et surtout de la mise en ligne de notre nouveau site internet (www .jeanmeslier.fr), du vote du budget (finances saines mais malheureusement encore peu abondantes) présenté clairement par la trésorière Geneviève Champy, la discussion porta surtout sur les activités de l’an prochain et en particulier de la célébration du 350ème anniversaire de Meslier que nous voulons exceptionnel.

A Etrépigny

A Etrépigny

Des pistes sont lancées : Exposition possible durant tout le mois de mai à la vitrine du Conseil Général des Ardennes place Ducale à Charleville-Mézières avec conférence – des manifestations les 14 et 15 juin à Etrépigny, Balaives, Elan et Charleville (Conférence, projection d’un film sur Meslier, pièces de théâtre, balade sur le Chemin du curé Meslier…).

A Etrépigny

A Etrépigny

Un programme copieux qui devrait contribuer à faire sortir Meslier de l’ombre et faire un peu connaître au grand public ce curieux personnage ardennais précurseur du siècle des Lumières.

 

La traditionnelle balade qui suivait l’A.G. rassembla un public d’une soixantaine de personnes dont une quinzaine d’amis belges.

Yvon Ancelin,correspondant local de l’association, détaillait les lieux et conditions de vie de Meslier à Etrépigny (l’église, l’ancien presbytère, l‘ancien château féodal, les fermes et maisons que Meslier  a connues)

A Etrépigny

A Etrépigny

A Etrépigny

A Etrépigny

Ensuite ce fut un long cortège de voitures qui emmena les participants à Mazerny, le village natal de Meslier, la balade devant mettre l’accent, cette année, sur la jeunesse de Meslier.

A Mazerny

A Mazerny

 A Mazerny

A Mazerny

Accueil  très sympathique  de M. le maire de Mazerny et de son premier adjoint.

C’est par la visite de l’église où Meslier fut baptisé et fit sa communion à l’âge de 11 ans et y étudia sous la houlette du maître d’école et du curé, que commença la visite. D’intéressantes précisions sur la vie du bâtiment nous furent prodiguées par M. le maire et l’historienne locale avec présentation de documents et de livres liturgiques anciens.

M. Yvon Gardan, Mazernois, écrivain d’un roman, « Une main imaginaire », dans lequel il imagine et fait revivre Meslier dans son contexte historique et géographique, prit le relai pour la visite du village. Un village, plusieurs fois pillé et ruiné qui ne conserve malheureusement plus de traces du temps de Meslier si ce n’est l’église et la trace de la maison de la famille Meslier.

La balade dans la forêt

La balade dans la forêt

Ensuite, à travers champs et bois où Meslier aimait venir se ressourcer lors de ses congés au séminaire de Reims, il nous emmena en une balade

A Mazerny

A Mazerny

agréable, le temps de ce printemps capricieux s’étant bien radouci, sur les lieux du pique-nique : la propriété des Loches.

C’est une belle et  grande maison bourgeoise au milieu des bois bâtie par le riche fermier Hennequin en 1818, puis vendue pour villégiature au président de la Cour des Comptes parisien en 1871, un cadre idéal pour un pique-nique qui se prolongea tard en soirée dans la bonne humeur.

Le pique-nique

Le pique-nique


Le pique-nique

Le pique-nique

Une prolongation qui obligea un retour dans la nuit noire, agrémenté d’un détour fortuit par des chemins de débardages, très apprécié des participants, euphoriques, prêts à revenir pour la prochaine édition.

 

Somme toute, une journée Meslier encore une fois très réussie.

L’association « Les Amis de Jean Meslier » remercie de tout cœur toutes les personnes qui se sont associées à la réussite de cette journée.

 

*L’assemblée générale a décidé de faire entrer ces deux personnes dans le comité comme correspondants de l’association pour les régions Midi-Pyrénées  et Bretagne

Les 30 derniers articles

Archives par mois